• 04 42 41 37 31

  • 1900 Avenue Pallet - Bât Le Kaya - Velaux

Chauffage

AZUR PRO ÉNERGIES est spécialisée dans l'entretien, le dépannage (rapide) et l'installation des systèmes de chauffage.

AZUR PRO ÉNERGIES vous conseille et vous oriente dans le choix de vos équipements alliant efficacité (maitrise des consommation) et esthétique.

POMPE À CHALEUR

La pompe à chaleur (PAC) : dispositif de transfert de chaleur à l'aide d'un fluide frigorigène dont la propriété principale est, à basse pression (à l'état gazeux), de capter la chaleur du milieu où il se trouve, puis de restituer cette chaleur dès qu'on le comprime.

Une pompe à chaleur fonctionne schématiquement de la façon suivante :

  • Le compresseur comprime le fluide (gaz R407C) qui, sous, l'effet de l'augmentation de la pression, s'échauffe en arrivant dans le condenseur.
  • La haute pression liquéfie le gaz qui cède les calories qu'il contient.
  • Le gaz liquéfié quitte le condenseur puis traverse un détendeur qui abaisse sa pression.
  • La basse pression gazéifie le fluide qui refroidit.
  • Le fluide traverse l'évaporateur où il absorbe les calories de l'air ambiant puis rejoint le compresseur et le cycle recommence.

RADIATEUR À EAU CHAUDE

Le radiateur à eau chaude : corps de chauffe d'un installation de chauffage à eau chaude.

Le radiateur est un échangeur thermique, il transmet à l'air ambiant, par rayonnement, la chaleur de l'eau. Plus la surface du radiateur est importante, plus l'échange de chaleur sera efficace. Cela explique la présence d'ailettes sur la plupart des radiateurs. Celles-ci accroissent la surface d'échange tout en limitant l'encombrement des appareils. Autrefois en fonte, les radiateurs sont aujourd'hui en acier ou en alliage d'aluminium. Le débit d'écoulement de l'eau dans le radiateur est contrôlé par un robinet à commande manuelle ou par un robinet thermostatique.

SÈCHE SERVIETTE

Le radiateur sèche-serviettes : radiateur de salle de bains muni de tubes horizontaux destinés au séchage des serviettes et des draps de bains.

Différents types de radiateur sèche-serviettes :

  • Le modèle électrique est équipé de résistances qui chauffent les tubes. Ce type d'appareil possède souvent deux fonctions : une fonction chauffage programmable par fil pilote relié au thermostat central et une fonction séchage avec bouton poussoir pour mise en route avec arrêt automatique.
  • Le modèle mixte, à la fois électrique et à circulation d'eau chaude, nécessite une installation de chauffage central. L'hiver, il fonctionne en même temps que les autres radiateurs et à la mi-saison, il permet de chauffer la salle de bains à l'électricité avant que le chauffage central ne soit mis en marche.
  • Le modèle eau chaude est raccordé uniquement au chauffage central.

PLANCHER CHAUFFANT

Le plancher chauffant ou plancher rayonnant électrique (PRE) : système de chauffage par le sol constitué de câbles électriques chauffants intégrés dans une dalle en béton.

La chaleur dégagée par les câbles est transmise à la dalle, puis diffusée par rayonnement dans la pièce, à basse température (inférieure à 28 °C). Pour éviter les déperditions de chaleur vers le bas, la dalle en béton repose sur un isolant thermique à haute densité (incompressible).

Suivant l'épaisseur de la dalle, on distingue deux modes de chauffage :

  • Le chauffage direct : les câbles sont noyés dans une dalle flottante de 5 cm d'épaisseur. La chaleur produite se diffuse rapidement dans la pièce. Ce type de chauffage couvre l'ensemble des besoins énergétiques.
  • Le chauffage par accumulation : la dalle flottante d'une épaisseur de 10 à 12 cm joue le rôle d'accumulateur. Pendant la nuit, les câbles chauffent la dalle qui stocke la chaleur, celle-ci est progressivement restituée pendant la journée. Ce type de chauffage dont la réactivité est lente, est souvent associé à un chauffage d'appoint par convecteurs qui apporte le complément nécessaire en cas de période froide.

CHAUDIÈRE À CONDENSATION, VENTOUSE ...

La chaudière gaz à condensation : chaudière à très haut rendement qui récupère la chaleur de la vapeur d'eau issue de la combustion du gaz.

Dans une chaudière classique cette vapeur s'échappe à l'extérieur par le conduit d'évacuation des gaz brûlés. Dans une chaudière à condensation, la vapeur circule autour d'un second échangeur, alimenté en eau par le retour du circuit de chauffage. Au contact des tubes à ailettes de cet échangeur, la vapeur dont la température s'abaisse, se condense et transfère sa chaleur à l'eau circulant dans l'échangeur secondaire. Cette dernière rejoint ensuite, comme dans une chaudière classique, l'échangeur principal. La chaleur ainsi récupérée permet au brûleur de fonctionner moins longtemps pour porter l'eau à la température souhaitée. Ce dispositif de récupération de chaleur de la vapeur d'eau n'est pas le seul. Il en existe d'autres encore plus perfectionnés.

 

Les chaudières basse température : un confort accru

En fonctionnant à température plus basse, elles apportent plus d'économies et une ambiance thermique plus agréable.
Par rapport à une chaudière moderne standard, elles permettent de réaliser des gains de consommation de l'ordre de 12 à 15 {d14f97921ec3937254c29422ddf3235255568542ff1c6d4cc3e48ac8243e43e9}.
Si elles alimentent un plancher chauffant basse température ou des radiateurs « chaleur douce », ces chaudières procurent une sensation de confort particulièrement agréable. Elles s'adaptent à des émetteurs existants s'ils sont surdimensionnés, ce qui est fréquent.

 

Les chaudières à « ventouse » : une solution astucieuse

Une « ventouse » est un dispositif qui prélève directement à l'extérieur du logement l'air nécessaire au fonctionnement de la chaudière. L'apport d'air frais et l'évacuation des produits de combustion s'effectuent par deux conduits, concentriques ou séparés, traversant un mur ou une toiture.

Étanches, les chaudières équipées de ventouses :

  • n'ont pas besoin d'une cheminée et peuvent être installées dans un petit espace non ventilé (placard)
  • améliorent encore la sécurité de la chaudière et réduisent de 4 à 5 {d14f97921ec3937254c29422ddf3235255568542ff1c6d4cc3e48ac8243e43e9} les consommations par rapport à celles qui n'en sont pas dotées ;

Ce système existe pour tous les types de chaudières (standard, basse température, à condensation), qu'elles fonctionnent au gaz ou au fioul.

Une expérience très positive concernant leur entretien.